Le féminisme est aussi destiné aux hommes

Mis à jour : 12 oct. 2020


Bonjour à tous !

Je suis ravie de vous retrouver dans ce nouvel article du blog !

L'article de cette semaine est la retranscription écrite de l'épisode 35 du podcast.


Pour écouter l'épisode, ça se passe juste ici 🔽


Tu as dû t'en douter, le sujet résonne tout à fait avec l'actualité. Je ne vais pas te mentir, j'ai un peu hésité sur la manière dont j'allais aborder le sujet d'aujourd'hui. En tout cas, je croise les doigts pour me faire comprendre de la meilleure manière possible !


Le lendemain de la cérémonie des Césars, j'avais fait une story « réaction » sur le compte instagram de LTA, dans laquelle j'avais effleuré l'idée que les hommes ont un grand rôle à jouer dans le féminisme.


UN PEU DE CONTEXTE RAPIDE


Bon, tu me connais, une des premières choses que j'aime bien faire, c'est définir les termes ! C'est toujours cool de partir sur de bonnes bases. Ce que je vais définir, comme tu dois t'en douter, c'est le féminisme ! Je comprends que le mot « féminisme » puisse faire peur, mais il est temps de l'utiliser à sa juste valeur.

Alors, j'ai cherché la définition exacte et précise du mouvement sur internet. J'aime beaucoup celle que nous donne Wikipédia : " [Le féminisme] est un ensemble de mouvements et d'idées philosophiques qui partagent un but commun : définir, promouvoir et atteindre l'égalité politique, économique, culturelle, sociale et juridique entre les femmes et les hommes. ».

Il n'est donc évidemment pas question de domination de la femme sur l'homme (comme certains pourraient le penser). Il est encore moins question d'imposer obligatoirement nos idées par la force.


Pourquoi ne parle t-on pas « d'égalitarisme » alors ?

Tout simplement, car aujourd'hui et ça ne date pas d'hier (attention je vais dire un gros mot) nous vivons dans une société patriarcale. Même s'il y a de plus en plus d'améliorations aujourd'hui, la société a quand même bien tendance, même inconsciemment, à être gérée de manière à faciliter l'évolution des hommes et là je ne parle même pas des normes sociales sexistes et de la religion (entre autres).

La réussite d'un homme est normale tandis que la réussite d'une femme est exceptionnelle.


Donc pourquoi parle t-on de féminisme ?

Tout simplement car il s'agit juste d'élever la condition de la femme dans la société au même niveau que celui de l'homme.

De mon point de vue, j'irai aussi jusqu'à dire que le féminisme permet aux hommes d'être plus en accord avec leur part de féminité, c'est ce dont on va parler dans l'article !

Ne prends pas peur, surtout si tu es un homme, je te promets que tout va bien se passer !

D'ailleurs, j'en vois venir certains, accepter sa part de féminité n'a rien à voir avec le fait de changer d'orientation sexuelle ou de perdre quoi que ce soit, bien au contraire !



DÉCONSTRUIRE LA MAUVAISE MASCULINITÉ


Malheureusement, ça fait des lustres qu'on perpétue une fausse masculinité aux hommes et une hyper-féminité aux femmes (spoiler alert : bien évidemment aucun des deux ne le vit bien).


On a appris aux femmes que l'empathie c'était de s'oublier dans l'autre, voire de se faire écraser et aux hommes que la force c'était de s'imposer, voire d'écraser les autres.

On a appris aux hommes que la sensualité passait forcément par la sexualité et aux femmes que la sexualité passe par la soumission.


D'ailleurs, aujourd'hui on voit de plus en plus d'hommes qui acceptent leur part de féminité en la mettant en avant justement ! Cela n'a évidemment rien à voir avec la remise en question de leur sexualité. Selon moi, c'est littéralement une preuve de courage que d'oser mettre en avant cette partie là d'eux-mêmes, tout en sachant qu'ils se prendront sûrement une vague de haine de leur « frère », tout ça n'étant évidemment que le reflet de la peur de l'inconnu. Soit dit en passant, c'est d'autant plus une très bonne preuve d'ouverture d'esprit que de savoir mettre sa sexualité en question.

Mais je reviens sur ce que je disais.


Aujourd'hui, on a vraiment inculqué, non pas une mauvaise masculinité aux hommes, mais plutôt une masculinité toxique, autant pour eux-mêmes que pour les femmes. C'est une masculinité qui creuse l'écart entre nous plus ou moins violemment. Alors attention, je ne suis pas en train de dire que tous les hommes sont toxiques, je vous entends d'ici penser « not all men ».

Mais on ne va pas se mentir, la masculinité toxique c'est quand même une des choses les plus destructrice au monde.

Si on revient aux bases de l'éducation, c'est vrai qu'on a toujours mis sur un piédestal le genre d'un enfant plutôt que son individualité propre pour l’élever.


DU COUP LA MASCULINITÉ TOXIQUE C'EST QUOI ?


Dans les faits, ça va être des comportements de domination, un homme drivé uniquement par son ego, quelqu'un qui court après le pouvoir, quelqu'un qui supprime ses émotions et son intuition (= écouter ses ressentis) jusqu'à l'insensibilité, quelqu'un qui voit la femme comme un moyen et non pas comme un être à son égal etc... Bref, ce sont tous les méchants de l'Histoire avec un grand H quand c'est poussé à l'extrême !

Mais la masculinité toxique est beaucoup plus insidieuse parfois. Ça peut être de ne pas savoir entendre qu'un non c'est un non, à protéger un proche qui a agressé une femme, quelqu'un qui n'a aucune considération ou très peu pour les générations à venir, pour ne citer que ces exemples.


En tout cas, ce qu'on a mis dans la tête des hommes c'est une fausse masculinité dont évidemment les femmes sont victimes. Personnellement s'il y a bien une chose que je déteste, c'est de jouer le rôle de la victime, d'autant plus en tant que femme. Mais ce qu'il faut savoir, c'est que les premières victimes de ce brain-washing ce sont… les hommes !

J'ai récemment entendu une citation qui m'a beaucoup parlé : «Ne vivre que dans son côté masculin ou que dans son côté féminin c'est passer à côté de la moitié de sa vie». Effectivement, nous sommes les deux polarités en même temps et c'est justement ce que je vais développer maintenant !


CONSTRUIRE UNE MASCULINITÉ POSITIVE


Bon, tu me connais, je ne vais pas te laisser comme ça sur cette note ô combien négative ! Non, ici on évolue ensemble vers le positif !


Je ne sais pas si tu es au courant mais dans la spiritualité on parle souvent d'une idée qui est celle du féminin et du masculin sacré. Nous avons tous ces deux polarités en nous, c'est la même idée que le ying et le yang, mais on peut plus expérimenter une polarité que l'autre à certains moments. On va attribuer au féminin sacré des qualités comme la sensibilité, l'intelligence émotionnelle, la sensualité, la créativité, l'empathie, la fertilité, la recherche d'harmonie etc.

En ce qui concerne le masculin sacré les qualités seront celles de la responsabilité, la paternité, l'action, la générosité, l'encouragement, la protection, la transmission, la logique etc.

D'ailleurs, ces deux polarités n'ont rien à voir avec le sexe de la personne ! Les caractéristiques des deux polarités sont vécues par les deux sexes, of course.

Quand on parle de vivre dans l'équilibre, c'est vivre dans l'équilibre de ces deux polarités et non dans l'excès ou l'oubli d'une d'entre elle.


LA MASCULINITÉ POSITIVE, DANS LES FAITS, C'EST QUOI ?


Un homme qui vit une vraie masculinité c'est un homme qui ne se définit pas par son statut social, qui ne fait pas rimer force et charisme avec domination, qui vit pleinement ses émotions et n'a pas peur de les exprimer et est à l'écoute de ses ressentis, qui a le courage d'exprimer ses opinions et défendre des causes mais sans violence. Of course, un homme stable respecte la femme mais la voit aussi comme son complément, c'est quelqu'un qui conscientise pleinement la sexualité et donc qui n'en est pas victime, c'est aussi un homme qui vit pleinement sa créativité et qui la transmet.

Je pense aussi que c'est uniquement du côté de la vraie masculinité que vous apprendrez ce que sont la vraie puissance et l'honneur.

Oui, messieurs, vous avez sûrement un gros travail de remise en question à faire mais sachez que c'est uniquement vers ce genre de personne et d’énergie que la société tend et a besoin. C'est de vous dont on a besoin. On a besoin de vous pour dire à votre pote «poto, arrête, tu dis de la merde » quand il a des propos sexistes devant une femme et ce type d'action, c'est le futur.


La majorité des hommes que je connais et que je côtoie sont assez silencieux sur tout ce qu'il se passe. On doit bien avouer, que c'est quand même une majorité d'hommes qui ne se positionnent pas sur ces questions, alors qu'encore une fois, on a besoin de vous.

Franchement c'est bien dommage parce que ne pas vous opposer contre ces agresseurs, qui font quand même majoritairement partir de votre genre, c'est vous tirer automatiquement une balle dans le pied. Je vous assure que si vous prenez position aujourd'hui, vous aurez bien moins automatiquement collé à la peau l'étiquette d'agresseur demain.

Ne rien dire et ne rien faire contre c'est cautionner et approuver, je pense que vous en avez conscience.

Comment voulez vous qu'on vous fasse confiance si on ne sait pas dans quel camp vous êtes ?

D'ailleurs, vous ne m'entendrez jamais dire «Men are Trash» parce-que selon moi ça vous donne l'opportunité de l'être et ça c'est hors de question.

Je ne vais pas vous laisser le privilège de la médiocrité. Vous êtes capable de changer les choses.


ET DONC EN QUOI LES HOMMES ONT BESOIN DU FÉMINISME ?


Bien sûr que le féminisme vous permet totalement d'évoluer dans le bon sens. Une des revendications féministes c'est quand même l'extension des congés paternités, pour ne donner qu'un exemple, et c'est pas pour rien.

Bien sûr que le féminisme peut aider les hommes à mieux vivre leur masculinité. Et comment elle le fait ? En leur permettant d’accepter leur part de féminité, tout simplement. Le féminisme dit aussi aux hommes qu'ils peuvent aussi relâcher la pression sur tous les clichés dont ils sont victimes.


Alors je ne vous demande pas de vous revendiquer féministe mais il est clair que les hommes hétérosexuels qui s’intéressent aux problèmes et aux luttes féminines sont bien plus susceptibles de vivre sur la même longueur d'onde que leur partenaire, ça fait quand même une bonne liste d'avantages potentiels sur tous les niveaux, non ?

Le féminisme n'enlève rien aux hommes, bien au contraire, il leur permet de ne pas expérimenter qu'une seule moitié de vie.


D'ailleurs les femmes qui me lisent, arrêtez de considérer le féminisme comme un gros mot, s'il vous plaît. J'en connais pas mal qui n'osent pas se dire féministe parce que c'est encore aujourd'hui mal connoté ou que ça fait «trop agressif».

Si vous avez peur de ne pas être comprise sur vos revendications, expliquez les simplement. Chacune vit son féminisme comme elle le veut et nous ne sommes pas obligés de nous entendre sur toutes les revendications, bien sûr.

J'ai déjà été le genre de femme à dire «oui je suis pour l'égalité homme/femme mais je ne suis pas féministe». Cette phrrase n'a aucune sens. Oui, j'étais féministe et oui, j'avais peur de l'assumer à l'époque.


Se dire féministe ce n'est pas une histoire de se mettre dans une case, c'est juste histoire d'appeler un chat un chat et de faire avancer les choses, c'est tout, c'est aussi simple que ça !

Le féminisme se résume en deux mots : Respect et Égalité, that's it !


Eh voilà, c'est tout pour cette semaine !

J'espère que l'article t'a plu, si c'est le cas je te serai très reconnaissante si tu pouvais le partager !


Sinon, nous, on se retrouve dimanche pour la newsletter du 15 mars

(avec une petite surprise à l'intérieur) !


POUR S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER, C'EST JUSTE ICI !



ME RETROUVER SUR

Instagram : @letstalkaboutpod

Facebook : @letstalkaboutpod

Pinterest : /letstalkaboutpodcast/





62 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
fougère plante

PODCAST

blog

DÉVELOPPEMENT PERSONNEL /

SPIRITUALITÉ / ASTROLOGIE

LAISSE UN COMMENTAIRE SUR LE SITE JUSTE ICI

INSCRIS-TOI À LA NEWSLETTER !

Inscris-toi à la Newsletter et découvre ton

Chemin de Vie ainsi que sa signification !